WPLM

Si vous souhaitez vendre vos produits à une clientèle internationale, il vous sera important de traduire l’intégralité du contenu de votre site web.
Pour cela, l’utilisation d’une extension de traduction tel que WPLM est idéale. Avec ceci, vous pourrez gérer manuellement vos traductions dans de nombreuses langues différentes, sans avoir à subir une traduction hasardeuse et approximative d’un traducteur de moteur de recherche.

INSTALLATION ET CONFIGURATION

Pour procéder à l’installation, il vous faudra vous rendre sur le site de l’extension WPLM où vous pourrez y acheter l’extension, car en effet, une version gratuite n’est pas proposé par WPLM.
Vous pouvez donc vous acquérir directement d’une extension complète. Il n’y a aucune limitation en matière d’ajout de langue, de compatibilité avec WooCommerce, d’assistance disponible, etc.

Pour téléverser et activer l’extension, rendez-vous dans votre back office WordPress puis dans Extensions > Téléverser une extension. Il vous suffira ensuite de glisser le fichier .zip de votre extension WPLM pour l’installation.

Comment l'utiliser ?

Depuis les réglages de vote nouvelle extension, sélectionnez la langue principale de votre site.
Ensuite, vous pouvez sélectionner des langues supplémentaires, il s’agit des langues que vous voulez utiliser pour la traduction de votre site.
Vous pouvez changer l’ordre d’apparition des langues sur votre site web ou créer une entrée supplémentaire sur votre menu qui permettra à vos utilisateurs et à vous même de changer la langue en quelques clics.

Maintenant que vos nouveaux langages sont ajoutés, il va vous falloir traduire votre contenu.
Par exemple, pour une page, rendez-vous dans votre listing des pages où vous remarquerez une nouvelle colonne listant l’ensemble des langues sélectionnées en amont.

Pour l’instant, chacune de ces langues possèdent le signe « + ». Cela signifie qu’aucun contenu n’a encore été traduit en cette langue.
Pour débuter une traduction, cliquez sur ce symbole.

Une nouvelle interface va apparaitre pour vous permettre de traduire vote contenu blocs après blocs.
Vous aurez le choix entre une traduction automatique ou manuelle.
N’oubliez pas d’enregistrer vos modifications au fur et à mesure pour ne rien perdre de votre travail.

Pour une excellente optimisation SEO dans toutes les langues, WPLM peut modifier les meta title, URL et descriptions de vos posts.
Pour cela, il vous suffit de vous rendre, depuis votre back office, sur le post de votre choix, de sélectionner la langue qui vous intéresse et descendre dans votre page pour trouver le champ de réécriture des meta title, et meta descriptions et des URL.

En ce qui concerne une boutique en ligne, le fonctionnement reste identique.

Le conseil de votre formateur

Pour traduire l’intégralité du contenu d’un post, vous avez un bouton de traduction automatique en haut de l’écran.
Cependant, ce genre de traduction peut parfois laisser des erreurs. Mieux vaut repasser ensuite vos traductions manuellement si vous le pouvez.

Mais vous avez aussi le choix d’envoyer vos contenus à traduire à votre équipe de traduction ou même à des traducteurs professionnels WPLM depuis votre extension.